Pour recevoir les nouveaux articles, entrez votre adresse mail

Témoignage : la rencontre de Coralie et Samuel

Rencontre avec Coralie B., 28 ans

Coralie est une jeune femme de 28 ans qui nous a accordé une interview cette semaine. Elle nous confie son histoire et son expérience de Celibest.com dans sa vie amoureuse. C’est avec beaucoup d’émotion que vous livrons ce témoignage.

couple-amoureux-celibest

Interview de Coralie, utilisatrice de notre site de rencontres : Celibest.com

Bonjour, Coralie, tout d’abord, merci de nous recevoir chez vous.

De rien. C’est avec plaisir. J’avais envie de partager mon histoire parce que je trouve qu’elle me correspond bien. Et puis, c’est un témoignage que je peux volontiers partager avec vos lecteurs.

 

Comment s’appelle votre compagnon ? 

Nous sommes mariés depuis 3 mois. Il s’appelle Samuel.

 

Comment vous êtes-vous rencontrés ? 

Par erreur, je dois dire. Je n’étais pas une adepte des sites de rencontre. En fait, j’étais réfractaire. Au début, c’est une amie qui m’avait inscrite. Je l’ai su quand j’ai reçu un email de confirmation sur ma boîte aux lettres. En voyant ce mail, j’ai pris mon téléphone pour me plaindre quand Sarah, ma meilleure amie, m’appelle pour me dire que le « célibat me donne le teint blafard ». Je me souviens avoir éclaté de rire. C’est là que j’ai commencé à chercher un compagnon par le site Celibest.com.

Après un mois, je commençais à en avoir assez de ne pas trouver chaussure à mon pied. Je me connecte une dernière fois pour détruire mon compte quand Samuel me contacte par Chat. Il me dit qu’il est dans le train et qu’il rentre de vacances. Suspicieuse, je lui réponds qu’il n’y a pas de réseau dans le train. Il me répond que si, en première classe ! La conversation débute et on parle pendant 30 minutes puis ça coupe.

Plus de nouvelles avant le lendemain. Ensuite, j’ai reçu un petit message dans lequel il s’excuse de m’avoir abandonnée comme un sauvage. Pour se faire pardonner, il me propose « en tout bien tout honneur » de l’accompagner en promenade, quelques jours plus tard. Il me donne rendez-vous au centre-ville de Strasbourg, Place Kléber, devant la Fnac. Après hésitation, je décide d’y aller.

J’ai pris soin d’arriver un peu en avance, mais il était déjà là ! Il était appuyé contre un des poteaux. Je me souviendrai toujours son élégance : il portait un long manteau noir, une écharpe rouge et il lisait un livre de poche. Je suis passée à côté de lui et je l’ai regardé. Il n’a pas levé le nez de son bouquin ! Après tout, j’avais de l’avance (haussement d’épaules). J’ai attendu quelques minutes en l’observant un peu. Quand vint l’heure du rendez-vous, je l’ai vu sortir de son livre, et consulter sa montre.

Il a ensuite regardé autour de lui et m’a vu. Tout son visage s’est alors transformé et il m’a souri. Là, je suis tombée amoureuse… sur un simple sourire.

 

Que c’est romantique… où êtes-vous allé ensuite ? 

Il savait que j’aimais lire, comme lui. Il a prétexté un achat à la Fnac et nous sommes montés ensemble. J’ai parcouru les allées seule, puis il m’a rejoint. Il avait même pris le soin de passer à la caisse sans moi.

Nous sommes ressortis, et il m’a emmenée boire un verre à l’Orient Express, rue Gutenberg. J’aime bien cet endroit. Je lui ai ensuite demandé avec innocence, ce qu’il avait acheté. Il est resté évasif en me disant que c’était un cadeau. Je n’ai pas insisté. On ne se connaissait pas encore vraiment.

 

Après ce premier rendez-vous, vous êtes-vous retrouvé ? 

Oui. Mais un peu plus tard. Presque un mois s’est écoulé après notre première rencontre dont je garde un merveilleux souvenir. Un soir, en rentrant du travail, je reçois un appel. Il m’a dit qu’il avait passé une journée épouvantable et qu’il avait envie de se changer les idées. Il m’a invité à aller manger avec lui. Je n’avais pas envie de sortir, mais j’avais envie de le voir.

J’ai alors joué la carte de l’audace : je l’ai invité à manger chez moi. Et à ma grande surprise, il a hésité, pour finalement accepter. Je suis descendue pour chercher un repas chez le traiteur. Je suis remontée et j’ai préparé une belle table.

Il a sonné et m’a souri, une bouteille de vin à la main. Il s’est excusé en disant que les fleuristes étaient déjà fermés. Il m’a fait rire.

 

Vous aviez envisagé un avenir avec lui ? 

Non pas du tout de suite. J’aimais beaucoup sa présence. Il a un avis sur de nombreux sujets et j’adore parler avec lui. À chacune de ses vacances, il voyage et il a l’esprit ouvert. J’adore ça.

On s’est fréquentés à notre rythme, tranquillement. Les projets d’avenir sont venus naturellement.

 

Confiez-vous une petite anecdote amusante… 

Avec plaisir… je vous ai parlé d’un achat lors de notre première rencontre. Il s’agissait d’un livre… (hochement de tête et sourire). Mon anniversaire est le 18 octobre, et ce jour-là, il m’a fait la surprise de déposer un paquet devant ma porte. En rentrant, je l’ai trouvé, mais je ne l’ai pas ouvert tout de suite. Plus tard dans la soirée, j’ai ouvert l’enveloppe qui accompagnait le paquet. C’était écrit à la main, de sa main.

Il me disait qu’il m’a vu arrivé, que j’étais magnifique et qu’il est tombé amoureux de moi au premier regard. Il n’a pas osé me parler tout de suite, il lui a fallu quelques minutes pour rassembler son courage. Le paquet contenait le livre qu’il lisait, un roman policier que je garde dans ma boîte de souvenirs.

 

Merci pour votre temps et votre témoignage. Nous vous souhaitons tout le bonheur du monde… avez-vous des projets d’avenir ? 

Merci à vous. Oui, nous avons un projet commun. Nous avons voyagé ensemble pendant presque 2 ans, et nous venons d’acheter un appartement avec une chambre d’enfant. Je suis enceinte de 4 mois…

Donner votre avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.