Pour recevoir les nouveaux articles, entrez votre adresse mail

Nous répondons à 10 questions sur la sexualité

Des réponses à vos questions en matière de sexualité

Aujourd’hui, nous avons choisi de répondre à des questions d’internautes. Ces questions sont légitimes et on ne trouve pas toujours les mots pour exprimer ses idées. Là où la gêne et le tabou sont encore très forts, nos spécialistes vous répondent en toute simplicité.

Voici une sélection de 10 questions sexualité posées par nos internautes.

1. Je n’aime pas faire de fellation à mon mari, est-ce normal ? (Cassandre, 22 ans)

Bonjour Cassandre, tout d’abord soyez rassurée, en couple, la normalité est une question compliquée. Avant de chercher à être « normale », cherchez à bien connaître vos corps et votre plaisir. La fellation est un acte sexuel qui nécessite de la confiance entre les deux partenaires. D’un côté, la femme peut avoir peur (goût, odeur, forme, etc.), et d’un autre côté, l’homme peut aussi avoir peur (dents, peur de la perte de contrôle, etc.).

Si vous n’aimez pas l’une ou l’autre pratique, alors ne la pratiquez pas. Parlez-en avec votre partenaire sans crainte. La communication est votre meilleur moyen d’avoir du plaisir en couple. Rien ne vous empêche de tester des nouveautés dans votre couple.

questions-sexualite-celibest

2. J’ai l’angoisse de la panne sexuelle, mais je n’ose pas en parler à ma compagne. Que faire ? (Gérard, 59 ans)

Bonjour, Gérard, sachez qu’avec l’âge les niveaux de sexualité vont baisser. Mais il est possible de pallier quelques-uns de ces soucis (médicaments, plantes, crèmes, etc.). Le premier pas à faire vers votre compagne est de surmonter votre peur du dialogue. Vous pouvez très bien préparer votre soirée pour aborder ce délicat sujet. D’autant plus que lorsque vous vous focalisez sur une crainte ou une angoisse, vous créez un blocage psychologique et vous risquez vraiment la panne sexuelle.

Prévoyez donc un moment calme pour confier votre angoisse à votre compagne. Si les mots restent coincés, essayez de les écrire, ou de les enregistrer.

 

3. J’aime mon mari de tout mon cœur, mais mon désir et ma libido sont en chute libre. (Cristina, 33 ans)

Bonjour, Cristina, la baisse de libido et de désir est une étape que rencontrent de nombreuses femmes. Les origines peuvent être multiples et dépendent de chacun. Entre les soucis d’argent, les enfants, le quotidien, le travail, ou encore les problèmes familiaux, les causes d’une baisse de l’envie sexuelle sont nombreuses. Demandez-vous ce qui a changé dans votre quotidien et pourquoi un tel changement existe.

Pour modifier votre environnement, vous avez plusieurs plusieurs possibilités : organisez une soirée en amoureux pour vous détendre, des bougies pour une ambiance romantique, un dîner tranquille pour vous retrouver en couple sans nécessairement terminer au lit. Vous devez, dans un premier temps, vous retrouver pour ensuite faire renaître votre désir sexuel.

 

4. Je n’ose pas explorer son corps parce qu’il m’intimide. Comment puis-je avoir moins peur ? (Sibylle, 26 ans)

Bonjour, Sibylle, la sexualité peut être un acte angoissant surtout si celui-ci a toujours été un tabou dans votre vie. Peut-être que ce n’est pas son corps que vous avez peur d’explorer, mais plutôt le vôtre. Connaissez-vous vos zones érogènes ? Savez-vous ce qui déclenche votre plaisir ? Ensuite, lorsque vous serez à l’aise avec vous-même, vos craintes auront nettement diminué. Vous pourrez alors toucher votre partenaire, même dans les zones qui pouvaient vous effrayer.

Videz votre esprit et fermez les yeux pour explorer son corps. Concentrez-vous sur votre ressenti, votre respiration, puis la sienne. L’exploration sexuelle est un échange mutuel et le désir devient vite intense.

 

5. Même si je n’atteins pas systématiquement l’orgasme, j’adore faire l’amour avec lui. Il ne comprend pas ; comment lui expliquer ? (Solange, 45 ans)

Bonjour, Solange, il faut commencer à discuter avec votre partenaire. Les femmes ont la possibilité de ressentir un plaisir intense sans pour autant atteindre l’orgasme. Expliquer cet état n’est pas facile. Mais vous pouvez déjà partager avec votre partenaire vos émotions, votre ressenti et vos envies. Pour lui, l’objectif principal de votre relation sexuelle est l’orgasme. Pour vous, c’est le moment et le plaisir qui importent le plus.

Prenez le temps, lors d’un moment calme, de communiquer avec votre partenaire en lui proposant de vous stimuler de manière différente, qui lui causerait aussi beaucoup de plaisir.

questions2-sexualite-celibest

6. Doit-on changer plusieurs fois de positions pour faire l’amour ? (Antoine, 18 ans)

Bonjour, Antoine, votre question revient souvent chez les personnes jeunes. Sachez que le changement de position dans la relation sexuelle n’est pas une obligation. C’est plutôt une envie et une recherche de sensations qui doit vous guider. Ne vous posez pas de questions. Contentez-vous de savourer le moment.

Si vous souhaitez vous renseigner sur les positions, les libraires vous proposent des ouvrages comme le Kamasutra. Enfin, n’hésitez pas à aborder le sujet avec votre partenaire. Peut-être que votre partenaire a déjà des positions préférées… Certaines positions (levrette) permettent une pénétration profonde tandis que d’autres vous font découvrir des plaisirs insoupçonnés. Laissez libre cours à vos envies et votre plaisir.

 

7. J’aimerai bien essayer un jeu érotique, mais il ne veut pas en entendre parler, comment la convaincre ? (Sylvain, 40 ans)

Bonjour, Sylvain, les jeux érotiques sont très nombreux. Vous pouvez même en inventer ! Si les mots « jeu érotique » font reculer votre partenaire, proposez-lui de mettre du piment dans votre couple. Impliquez-la dans un jeu sans qu’elle ne s’en rende compte. Lors d’une soirée romantique, prévoyez un effeuillage coquin tout en douceur…

Proposez à votre partenaire des petits jeux pour commencer. 

 

8. Il préfère faire l’amour dans le noir, moi pas. J’aimerai que ça change… c’est possible ? (Aimy, 24 ans)

Bonjour, Aimy, faire l’amour dans le noir est un moyen de se protéger. Les choses ne changeront pas si vous ne parvenez pas à identifier l’origine de cette angoisse. Mais dans ce cas, il est préférable de ne pas creuser seule dans le passé de votre partenaire. Parlez-lui de votre envie de lumière et proposez un compromis : et si cette fois, vous allumiez une bougie pendant l’acte, ou une lampe de chevet produisant une lumière tamisée, ou encore ajourez le volet si c’est en journée ? Vous devez avancer par petits pas.

 

9. Quand nous faisons l’amour, il est très crispé, voire anxieux. Résultat : il ne parvient pas à atteindre l’orgasme et se concentre sur mon plaisir. Comment l’aider à se détendre ? (Éléna, 28 ans)

Bonjour, Éléna, votre partenaire est anxieux et on peut le comprendre : il veut absolument être à la hauteur et se braque psychologiquement. Pour l’aider à se détendre, misez sur les préliminaires : un massage érotique est un excellent moyen de l’aider. Il existe des bougies de massage. Il suffit d’allumer la bougie et de la laisser brûler pendant 15 à 30 minutes. Lorsque la cire est chaude (mais non brûlante, car elle ne contient pas de paraffine), vous pouvez éteindre la bougie et commencer à masser votre partenaire. En vous occupant de lui, il se videra l’esprit doucement.

 

10. Qu’est-ce qui suscite le désir chez un homme ? (Anne, 31 ans)

Bonjour, Anne, le désir est une notion abstraite, mais on retrouve des constantes : la vue, le toucher ou encore le goût. Voir des courbes féminines (une bouche pulpeuse, une jolie paire de seins ou encore une sublime cambrure) fait naître le désir sexuel chez un homme. Ils sont naturellement attirés par le corps féminin, car il est totalement différent du leur. Le regard joue donc un rôle primordial dans la séduction puis dans la sexualité. Après l’aspect physique, il y a l’aspect psychologique. Le rire, les discussions et les mots peuvent résonner en lui et déclencher l’envie ou le désir sexuel. Dans ce cas, le couple passe d’une simple histoire à une relation sérieuse.

 

Bonus. Je voudrais qu’il me parle pendant l’acte, mais il ne dit rien. Comment faire ? (Sabrina, 29 ans)

Bonjour, Sabrina, avez-vous déjà parlé de votre envie d’entendre sa voix pendant votre relation ? Comme déjà évoqué plus haut, il faut en parler avec votre partenaire. Exprimez clairement vos besoins et vos envies. N’attendez pas qu’il devine ce que vous voulez. Vous êtes la personne la mieux placée pour faire échanger vos envies. Prenez un moment pour communiquer. Évitez toutefois de lui poser des questions pendant l’acte lui-même. Il risque de se braquer complètement et de casser l’envie. Votre outil : la communication.

 

Si vous aussi, vous avez des questions sur votre sexualité à soumettre à nos experts, n’hésitez pas à nous contacter. Toutes les semaines, nous sélectionnons 5 à 10 questions et apportons des réponses. 

Donner votre avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.